Tu es toujours contente toi !


 

Tu es tout le temps contente toi !

J’ai cligné des yeux un moment lorsqu’elle m’a dit cette phrase. Je ne connais pas très bien cette personne. Je ne sais même rien d’elle, et normalement, elle ne sait rien de moi.

J’ai dû répondre quelque chose du genre : « Tu crois ? » J’ai souri et je suis partie.  J’ai d’ailleurs réalisé à ce moment-là que ce n’était pas du tout une attitude normale, et qu’il aurait surement fallu engager la conversation.

Mais il m’arrive parfois (comme tout le monde rassurez moi !) d’avoir des comportements qui ne sont pas du tout lien avec le contexte.

En réalité, je n’ai seulement pas réussi à intégrer l’information. Et la seule chose qui m’a traversée l’esprit est « Si elle savait… »

J’ai dû beaucoup travailler sur ma conception du bonheur. Je n’arrivais plus à entendre « pourquoi tu te plains ? Tu as tout ! Qu’est-ce que tu veux de plus ? » ce à quoi je ne savais rien répondre d’autre que « je ne sais pas ! »

Je suis joyeuse et optimiste, mais mon état de bonheur était aussi délicat qu'un papillon. J'étais toujours secouée par la moindre turbulence émotionnelle.

Et puis un jour, j’ai réalisé que si je ne voyais pas le bonheur dans tout ce qui m’était servi, il était surement possible de créer le mien. Et ça a marché.

Alors, prenez du temps de qualité et posez-vous les questions puissantes ci-dessous :

  1. À quoi ressemble le bonheur pour vous ?

Vous êtes naturellement préparé, désireux de vivre une vie joyeuse, n'est-ce pas ? Là dessus, il n’y a pas de débat. Dommage que finalement nous ne soyons pas si sûrs de ce à quoi cela ressemble.

On parie ?

OK : parlez pendant 60 secondes au sujet de votre travail, de vos amis ou de votre partenaire. 

OK : parlez maintenant de tout ce qui vous énerve

Simple n'est-ce pas ?

Parlez maintenant pendant 60 secondes de ce à quoi ressemble le bonheur pour vous ? Pouvez-vous le décrire ou même définir en une phrase ce qu'est le bonheur pour vous ?

Difficile, hein ?

C'est la partie délicate du bonheur. C'est tellement tentant, tellement incroyable, mais tellement éthéré.

Comment pouvez-vous jamais espérer maîtriser un concept ?  En lui donnant des qualités physiques, tangibles, concrètes : voilà comment.

La clé pour imaginer et mesurer le bonheur est de le voir comme quelque chose qui existe physiquement. Après tout, vous savez exactement quand vous souffrez ou êtes en colère. 

Le bonheur revêt lui aussi beaucoup d’apparences :

  • un bébé et un grand sourire
  • une étreinte et un baiser passionné
  • une poignée de main, un nouveau client et un check
  • un film drôle et un rire qui fait mal au ventre
  • un coup gagnant et un coup de poing en l'air
  • un jardin sanctuaire et un profond soupir de contentement

Vous n’êtes pas obligés de m'envoyer un e-mail tout de suite pour me dire que le bonheur est une émotion et donc immatériel. Mais réfléchissez à ceci : vous ne pouvez pas réellement voir l'électricité, mais vous pouvez voir le résultat tel que la chaleur et la lumière. Vous ne pouvez pas voir un foyer, mais vous pouvez voir une maison. Vous ne pouvez pas voir l’appétit, mais vous pouvez voir un bon repas.

Et c'est la même chose avec le bonheur. Aucun des exemples ci-dessus n'est le bonheur lui-même, mais ce sont les signes physiques du bonheur.

Donc, pour traquer le bonheur, vous devez être capable de décrire, au moins pour vous-même, à quoi ressemblent les résultats et à quoi ils ressemblent vraiment.

Pour transformer votre bonheur au quotidien, vous devez voir le bonheur comme quelque chose de concret et d'unique pour vous. Assurez-vous que vous êtes clair sur votre vision unique du bonheur.

  1. Quelle valeur accordez-vous au bonheur ?

L'argent ne fait pas le bonheur. Vraiment ?

Si quelqu'un vous offrait 1 000 000 € ou du bonheur, que prendriez-vous ?:

« Le bonheur, Bob ! »
"Bonne réponse !"

Mais plus tard, vous vous direz peut-être : « Cet argent me rendra à coup sûr plus heureux et plus riche. J'aurais pu choisir les deux. »

Eh bien, peut-être, peut-être pas.

L'argent et tout ce qu'il « achète », y compris le statut, est un critère cruel pour mesurer votre succès dans la vie. Cela déforme totalement votre estime de soi.

Cependant, l'argent pourrait vous acheter le bonheur, malgré ce que vous a dit votre grand-mère. Si vous avez des difficultés financières, gagner 1 000 000 € à la loterie pourrait être synonyme de plus de bonheur.

Pendant un certain temps.

Malheureusement, les gens ont tendance à revenir à un niveau de bonheur de base même après un événement aussi important qui a changé leur vie. Cela s’appelle « l’adaptation Hédonique » en Psychologie.  Dans certaines études, il faut moins de quatre ans en moyenne pour que les gagnants du Loto ne se sentent pas plus heureux qu'avant de gagner.

Pour garantir le bonheur, vous devez trouver comment être heureux indépendamment de ces pièges souvent éphémères.

Pour transformer votre bonheur au quotidien, considérez le bonheur comme inestimable – et faites des biens matériels de la vie un sous-produit de votre bonheur, pas le but.

  1. Sur quelles normes jugez-vous le bonheur ?

En tant qu'êtres humains, nous avons besoin de validation. 

Mais quels juges écouterez-vous ? Quelles règles du bonheur respecterez-vous ?

Regarder les autres pour déterminer ce qui vous rend heureux est un chemin périlleux.  Se comparer aux autres est un suicide au bonheur.

Il n'y a qu'une seule façon d'éviter la critique : ne rien faire, ne rien dire et ne rien être. – Aristote

Choisir votre propre chemin vers votre propre bonheur est la seule réponse. Ce qui rend quelqu'un d'autre heureux n'a pas d'importance. Validez-vous selon vos propres termes et acceptez que certaines personnes désapprouvent.

Pour transformer votre bonheur au quotidien, assurez-vous d'utiliser vos propres critères pour mesurer votre succès dans la recherche de la vie heureuse que vous désirez.

  1. Dans quelle mesure êtes-vous prêt à travailler sur le bonheur des autres pour obtenir le vôtre ?

Non ce n’est pas un acte faussement altruiste, ce n’est pas moi qui le dis, mais la loi de la relativité. (« La loi de relativité nous apprends à comparer nos difficultés et nos problèmes à ceux des autres et à mettre chaque chose dans la bonne perspective ») La science, le Dalaï Lama et même Mary Poppins sont d'accord. J

Pour traquer votre bonheur, il va probablement falloir impliquer les autres. Entre vous et votre objectif, il n'y a guère plus que la coopération d'autres personnes. Rendez-les heureux et ils vous rendront heureux. Cela ne devient souvent pas plus compliqué que ça.

Aider les autres est facile :

  • Faites rire votre nouveau-né et vous aurez un sourire sur votre visage
  • Rendez votre client extatique et regardez votre entreprise prospérer
  • Faites rire un ami et laissez-vous emporter par son bonheur contagieux.

Pour transformer votre bonheur au quotidien, travaillez aussi dur pour rendre les autres heureux que pour vous-même.

  1. Quels efforts êtes-vous prêt à faire pour être heureux ?

Les gens heureux donnent l'impression que c'est sans effort, n'est-ce pas ? Souriant à la vie, glissant autour des difficultés, insensibles aux échecs et à la négativité. Merci Hollywood.

Les gens heureux travaillent dur pour l’être. Ils prennent leur bonheur au sérieux. Être heureux demande autant d'efforts mentaux que de créer une entreprise prospère, de développer une relation amoureuse ou de poursuivre un objectif.

Alors, combien de sueur mentale êtes-vous prêt à investir pour transformer votre bonheur chaque jour ?

Je suppose que vous êtes prêt à tout pour rendre votre bébé heureux, votre partenaire passionné ou votre client satisfait ? Donc, si être heureux est votre méta-objectif, vous êtes prêt à y travailler tout aussi dur, n'est-ce pas ?

Repensez à la question n° 1 : À quoi ressemble le bonheur pour vous ? – et assurez-vous de prendre le temps et les efforts nécessaires pour intégrer ce résultat dans tout ce que vous faites.

Pour transformer votre bonheur au quotidien, efforcez-vous de vous assurer que tout ce que vous faites fait de votre version unique du bonheur une réalité.

Boostez votre bonheur une bonne fois pour toutes

Le but de notre vie est d'être heureux . – Le Dalaï Lama

Être heureux transformera votre journée.

Rester heureux transformera votre vie.

Vous avez le pouvoir de créer cette transformation.

Pour transformer votre bonheur au quotidien, faites d'être heureux ici et maintenant votre seul objectif.

Internet et la littérature regorgent de ce type d’article. Mais le bonheur est un concept tellement universel que chacun d’entre pourrait rédiger sa propre feuille de route. Je vous ai partagé la mienne.  Devenez le maître de votre bonheur, regardez-le s'épanouir et défendez-le à TOUT prix.

 


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés